carnet de chasse  
Saison 2008-2009
23ème chasse
15ème hallali  

Mercredi 17 décembre 2008

47 chiens – pluie verglaçante

Brisée de Jean Jacques dans les Paillards. Attaque immédiate sur une jeune 4ème tête que mon ami Laurent Nadot juge « bien taillé pour courir »… La Loge à François, remontant vers Montaloyer. Heureusement, il bute en haut de la Galeze et redescend vers les étangs de Breuilly. Le Lavoir, Faix, les Aulmes, le Rouchat, le Bouchant, la Font Begault de l’ouest à l’est tout droit. Le cerf se harde dans l’enceinte du trou d’eau avec quatre cerfs. Lorsqu’il traverse la ligne du passage, il est à nouveau seul. Il monte vers les Loges. Une vingtaine de chiens croise la voie d’un gros sanglier (Daniel part les arrêter, on ne le reverra qu’à Soulisse !). Pendant ce temps, une quinzaine de chiens bien appliqués maintient leur animal. Débuché des Loges. Le cerf rentre dans les Cherrons. Les Pacages. Je retrouve Daguet dans l’enceinte de l’étang de Tronçais. Les Carrières. L’animal a dû taper dans la harde classique à cet endroit mais les chiens déroulent bien et passent la route de Cérilly d’assurance. Les Enceintes du Pendu et de Beauregard. Daniel rallie à la Petite Verniole où il peut enfin remettre les chiens. De quinze chiens nous passons à trente cinq ! Toujours aussi vite, ils traversent le fourré de Soulisse, le Cercueil, les Chaffrins, et rentrent dans l’Enceinte des Pêcheurs. L’animal traverse l’enceinte tout droit jusqu’à la pancarte du Petit Bougimont mais il bute et recule. Les chiens peinent comme d’habitude dans cet endroit compliqué non pas par le change mais par la terre toujours gorgée d’eau. Finalement, le cerf prend l’eau. Etonnamment, alors qu’il a déjà fait un parcours extraordinaire, il nage vite et sort facilement de l’autre côté de l’étang. Nous n’en croyons pas nos yeux ! Daniel fait le tour et remet les chiens à la voie côté Petits Jardins. Je me dis que le cerf va vite revenir à l’eau. Erreur. Il remonte dans les Petits jardins, coupe la ligne des Gênois, faisant tête vers la Croix de la Loire. Descendue de cheval à Pirot, je continue en voiture avec notre cher Vice Président, François Civreis. Nous arrivons juste à temps à la Ligne à Macaire pour voir le cerf sortir de la sapinière pour rentrer dans l’autre côté Prés Laugers. Nous sonnons des bien-aller pour encourager les chiens qui commencent à accuser. Le cerf fait tête sur la Cabane. Les chiens arrivent à l’étang pour aussitôt reculer voie dans voie, mais mollement. Deux suiveurs sérieux m’indiquent que le cerf n’a pas pû reculer puisqu’ils n’ont pas bougé de la ligne des Prés laugers. A ce moment là, je vois Antigone –chienne très sérieuse- revenir de la Maillerie . Nous appelons Daniel qui fait alors les devants coté de la Maillerie. Les chiens retrouvent la voie. Dans les balais, la voie se réchauffe fortement. Les chiens remontent vers Bouis puis relancent leur cerf dans la Font du Lièvre. Il revient tenir les abois dans les balais devant la maison et est servi par Daguet après 5 H 30 de chasse, sans arrêt et sans défaut ! Un parcours incroyable.
Merci à Bernard de m’avoir porté sur son dos pour passer le gué et être aux premiers abois devant ma maison… Une chasse que l’on n’oubliera pas de sitôt.

Curée à la Maillerie
Les honneurs (bien mérités) à Pascal Pandelé

 
 
Rendez-vous :
Le Grand Breuilly
 
 
Durée de la chasse 5h30
 
 

Hallali : La Maillerie

 
 

Cerf : 4ème tête

 
 

Honneurs :M.Pascal Pandelé

 
 
   
 
   
 

 
© 2005-2008 - Association de chasse du grand Breuilly -
- Mentions légales -