carnet de chasse  
Saison 2008-2009
17ème chasse
Pas d' hallali  

Mercredi 26 novembre 2008

- 46 chiens

Brisée de Jean Jacques Tacques dans les Paillards. Attaque immédiate sur un tout petit daguet, hardé d’une biche et d’un faon. Vite déhardé, il n’arrive pas à passer la route de Cérilly en raison du nombre de voitures, et recule. Finalement, il prend le parti de la Vernigeole. Sans le savoir, deux chasses se forment, l’une sur le daguet et 20 chiens contrôlée par « Daguet », l’autre avec 25 chiens que je suis. Malheureusement ce n’est que dans la Genetelle que je m’aperçois que les chiens chassent deux cerfs à tête. Nous reculons avec Daniel jusqu’à la ligne verte pour apprendre que la chasse est maintenant à la bouteille, le daguet ayant successivement traversé le crassier, les loges, l’enceinte à discussion, pris l’eau à l’étang du Montais, ressorti vers le parc, puis la bouteille, les Chers Buissons, les Montéreaux, les Planchettes où Daniel peut remettre les chiens que nous ramenions. Dans la sapinière du Ris des Bauges, je vois au loin un animal ruser qui semble accuser. Les chiens arrivent et le relancent. Il est 50 mètres devant les chiens… Retour dans la grande enceinte. Il semble vouloir remonter vers le Château d’eau mais finalement coupe la route du ris sanglier direction le Parc qu’il traverse tout droit jusqu’à la route des Paillards. Les chiens emmènent plutôt bien mais dès la route de Vitray passée, ils mettent bas. Nous reculons. Peut être s’est il tapé dans les ronces entre la route et le petit étang ? Les chiens retrouvent une voie qui longe le margouillat puis le ruisseau et chassent appliqués même si l’on sent qu’ils peinent. Le Crassier (où un daguet est vu rentré dix minutes avant les chiens). La Vernigeole. Je contrôle de très près les chiens et ai la sensation que c’est difficile mais que c’est bien la voie d’un animal chassé, doublant sur ses voies. De nombreux chevreuils fusent devant les chiens qui se mettent à chasser comme des fous, contrairement à l’habitude. La température ayant fortement baissé, la voie a peut être changé, ce qui pourrait expliquer la difficulté des chiens à emmener ce forlonger. Nous foulons, mais sans grand résultat. Daniel propose que l’on recule vers le parc et les Paillards, peut être y est –il resté et avons-nous emmené autre chose ? Mais rien. Pas de voie.

Retraite manquée à 17 H 30 au Grand Breuilly.

 
 
Rendez-vous :
Le Grand Breuilly
 
 
Durée de la chasse 6h00
 
 

Hallali :

 
 

Cerf :

 
 

Honneurs :

 
 
   
 
   
 

 
© 2005-2008 - Association de chasse du grand Breuilly -
- Mentions légales -